2016 18 Apr

NACHTHOLM

Author: harthelie Categories: Poésies

Par la porte en verre

NACHTHOLM

Rêve de nacre un matin dans un fiacre
Songe d’une nuit, espoir permis
Une perle de pluie rôde sur ta nuit
Coup de la vie, elle est partie
La maison dort, tu rêve encore
Y’a dans ton coeur comme un trésor
Et tu voyage dans l’au delà
Visitant les mondes là bas

Une maille à l’envers sur le fond d’un verre
Tu t’en va par delà les mers
Un radeau toujours, t’attend au détour
D’un naufrage inondé d’images
Dans des eaux troublées, il t’ouvre une allée
Tu détiens la clef de mondes secrets
Et tu attends qu’un jour prochain
S’ouvre sur un horizon lointain

Ton ciel est gris, alors tu pries
Tu te cache au fond d’un vieux livre
Tu traverse le seuil d’un conte de merveilles
Tissé de ta main comme un sommeil
Sur le parchemin ecrit du destin
Tu cours vers un puits de satin gris
Et tu reviens de mondes lointains
Sur un chemin incertain

                                                                           MAX

2016 09 Apr

MAMA

Author: harthelie Categories: Poésies

Mamaguinguette

Mille larmes mille charmes
dans l’étang de ton âme
mille feux merveilleux
se reflètent dans tes yeux

Tu me prends, tu me tiens
dans le creux de ton ventre
dans tes cieux, en ton sein
dans le feu de ton antre

Si étrange, si puissante
enivrante, flamboyante
tellement passionnante
toi nature désarmante

                                                          MAX

2016 07 Apr

LA TOUR

Author: harthelie Categories: Poésies

La tourLA-TOUR

Du haut de son pied solitaire
Elle domine le passé d’hier
Et le présent d’aujourd’hui
Pour elle s’est déjà enfui
Elle veille sur la ville endormie
Comme une maman sur ses petits
Elle a l’oeil sur la forêt
Comme un aigle sur son aire

De sa place elle voit l’horizon
Le soleil se lever au fond
Elle a vécu tant de choses
Que déjà son corps s’érode
Elle trône sur le chemin de ronde
Elle entend l’écho lui répondre
Du fossé, la plainte étouffée
Du vent soufflant sur la plaine

Il y a quelque temps de cela
Régnait la guerre à grand papa
Elle a vu le Roi fier et droit
Tomber du haut de sa gloire
Il y a quelque temps de cela
Régnaient les manières et la joie
Elle a vu la Reine si volage
Qu’elle eut grand peine à le croire

Aujourd’hui le monde l’envahit
Et on vient la voir en ami
De tous les coins de la Terre
Elle qui a vu la misère
Demain peut-être s’arrêtera
Cette ronde légère au son du glas
Quand les oiseaux ne chanteront plus
Quand les rivières ne couleront plus
Elle mourra là haut solitaire.

                                                                  MAX

2016 03 Apr

Solitaire

Author: harthelie Categories: Poésies

SOLITAIRE